Blog

Construire et entretenir un jardin aquatique

Construire et entretenir un jardin aquatique

La création d’un jardin d’eau, grâce à des fontaines et bassins, donne un charme particulier à ce lieu de détente et limite son entretien.

Laissons les enfants s’ébattre dans les stades et revenons à l’esprit chaise longue. La terre est basse, lourde, souvent boueuse et les plantes demandent un entretien constant et parfois exténuant. L’une des solutions, pour diminuer la partie corvée et augmenter la partie plaisir, est de faire de son jardin un hydro jardin. Pas question de réaliser une piscine, mais simplement d’accorder une large part à des espaces aquatiques qui offrent calme, doux bruits de cascades et demandent un minimum d’entretien.

Le doux bruit de l’eau

L’eau apporte une note de fraîcheur l’été et offre toute l’année un spectacle reposant qui évolue au rythme des saisons. Un bassin s’intègre parfaitement dans le jardin, les transitions peuvent être végétales, minérales, et il devient très vite le principal attrait visuel. Hier réservé à une poignée de connaisseurs, il est aujourd’hui accessible à tous, car les produits se démocratisent et les techniques se simplifient. N’importe quel jardin, terrasse ou immense prairie peut recevoir sa note aquatique adaptée. Un bassin bien réalisé ne demande pas plus d’entretien que la même surface de gazon à tondre. C’est toujours bon à savoir!

Le bassin doit être implanté près de l’habitation, ou près d’un passage fréquenté. Attention malgré tout aux risques que le bassin peut éventuellement présenter pour les jeunes enfants. Il est préférable que la pièce d’eau soit au soleil pour permettre une photosynthèse maximale et une croissance optimale des plantes que vous installerez éventuellement. Il ne faut pas positionner le bassin à proximité d’arbres, car l’automne venu les feuilles risquent de provoquer une pollution à court ou moyen terme (envasement). Les résineux sont à éviter, les aiguilles acidifient rapidement l’eau du bassin. La dénivellation du terrain pourra être considérée commune une aubaine et mise à profit pour réaliser un ruisseau, une cascade, une succession de bassins.

Réaliser facilement un jardin aquatique


Vous avez gagné au loto, pas de problème n’importe quel paysagiste vous créera votre jardin avec bassin et vous présentera une note salée comme de l’eau de mer. Partons plutôt du principe que le travail ne vous fait pas peur et que vous êtes prêt à jouer de la pelle et consommer de l’huile de coude. Une fois que vous aurez dessiné votre bassin, choisi d’éventuels cheminements de ruisseaux, des cascades ou autres touches personnelles, il ne vous reste plus qu’à préparer le terrain à l’ancienne, à la pelle. Pour l’aménagement du bassin, à moins d’avoir recours à un équipement préformé, il est conseillé d’utiliser la bâche E.P.D.M. d’un millimètre d’épaisseur, garantie10 ans par les fournisseurs. Chaque bande se colle et la surface n’est pas limitée. En cas de problème, elle se répare avec une simple rustine. Un feutre de protection est indispensable sous les membranes de vos bassins, il viendra se positionner entre le sol et la membrane. Imputrescible, résistant et difficilement perforable, il s’avère indispensable. Disponible en rouleaux ou à la coupe il s’adapte à vos besoins.

Les membranes sont souvent de couleur foncée, au bout de quelques semaines, des dépôts se forment, des algues viennent assombrir la surface de la bâche. Vous pouvez avoir un fond clair propre, sans algues sur les parois ni vie aquatique. C’est un choix qui se défend et qui a le mérite de la simplicité. Des produits permettent de garder l’eau claire. Des nénuphars décoratifs en plastique munis de LED et d’un coût minime pourront toujours venir illuminer votre bassin la nuit.

Des accessoires simples pour la pièce d’eau


La bâche est posée, étanche, prête à être remplie! Une minute. Pensez d’abord aux accessoires de fonctionnement ou de décoration. Avec vous pensez à installer une pompe pour les cascades ou relever l’eau des ruisseaux? Il est encore temps de les installer. Les pourtours du bassin seront-ils en pierre, en bois ou naturels? Là encore le travail est plus facile «à sec». On laissera de côté nain de jardin et mini ponts japonais. Une fois ces derniers détails réglés, ouvrez les vannes. L’eau n’a pas besoin d’être de la coûteuse eau du robinet, l’eau de pluie récupération fera parfaitement l’affaire.

Une simple cascade, une surface limpide, quelques poissons qui ondulent, des plantes originales qui poussent lentement. Quel que soit le choix que vous ayez fait vous n’avez plus qu’à installer votre transat sur la terrasse ombragée que vous avez bien évidemment pensé à réaliser près de votre bassin !

Combien coûte la construction d’un bassin


Il faut bien y venir, toutes les bonnes choses ont un prix. Si les fins de mois ont été rudes, un modèle de base de surface tout fait, en bois, avec pompes et fontaine en bambou d’un mètre carré est commercialisé sur Internet ou dans tous les magasins spécialisés. Sinon tout est affaire de taille et de qualité de matériel.

Pour un bassin de taille moyenne (une dizaine de mètres carrés), comptez:

  • 300 € pour un filtre,
  • 200 € pour une pompe capable d’animer le bassin et recycler l’eau,
  • 9 € par mètre carré de bâche,
  • 3 € le mètre de feutre de protection
  • environ 30 € pour les tuyauteries divers.

On fait l’impasse sur la facturation du temps passé pour arriver à un prix approximatif de 850 euros. S’il vous reste quelque menue monnaie vous pourrez vous offrir des éclairages basse tension à partir de 30 €. J’oubliais, le prix de la pelle pour creuser: comptez une trentaine d’euros pour un outil qui ne vous lâchera pas en cours de route.

Related Articles

Close