Blog

26 eme edition de la fete du cinema du 26 juin au 2 juillet 2010

26 eme edition de la fete du cinema du 26 juin au 2 juillet 2010

Durant 7 jours, pour l’achat d’une première place au tarif habituel, recevez une carte permettant de voir tous les autres films pour seulement 3 € !

Amoureux du 7 ème art, ne ratez pas une occasion de voir, ou revoir, vos films préférés à tout petit prix ! La fête du cinéma revient pour célébrer l’été en beauté, pendant une semaine entière, du samedi 26 juin au vendredi 2 juillet 2010 inclus. Retour sur la création de cette fête attendue par des millions de français, et sur la programmation en salle cette année.

Naissance de la fête du cinéma.

C’est le 14 juin 1985 que le Ministère de la Culture lance la 1ère Fête du Cinéma, en partenariat avec les professionnels du milieu. La fête ne dure qu’une seule et unique journée, baptisée “le jour le plus long du cinéma”. C’est un succès colossal, qui attire près d’un million et demi de spectateurs. Il faut dire que l’offre est particulièrement attirante, puisqu’après une 1ère entrée au tarif normal, les suivantes sont au prix d’un franc symbolique ( ce qui reviendrait à 0,15 €…).

Jusqu’en 1992, la fête du cinéma restera sur le même principe, d’une journée unique, un jeudi toujours fixé fin juin. Les étudiants, qui viennent de finir leurs examens envahissent avec plaisir les salles.

En 1993, à la demande des exploitants de salles, la fête s’étend et dure désormais trois jours. Le prix aussi augmente, et passe à 10 francs ( soit 1,5 €). Mais le succès est plus que jamais au rendez-vous, et près de trois millions de personnes en profitent. En 1999 et en 2004, la barre des quatre millions d’entrées est franchie grâce à deux blockbusters : Matrix et Shrek 2.

En 2009, pour célébrer la date symbolique du 25 ème anniversaire de la fête du cinéma, l’évènement est étendu sur sept jours, à cheval sur deux semaines cinématographiques. La carte fête du cinéma remplace l’ancien carnet-passeport, et le prix des places suivantes est fixé à 3 euros ( soit 20 fois plus qu’il y a 25 ans, mais l’inflation et l’euro sont passés par là…). Une fois encore, le public répond présent, et ce sont plus de 4,6 millions de spectateurs qui se pressent dans les salles obscures.

La fête du Cinéma 2010, ses ambassadeurs et son programme.

Organisée par la Fédération Nationale des Cinémas Français, en association avec BNP Paribas, la fête du cinéma 2010 est représentée par 10 ambassadeurs célèbres, parmi lesquels on peut citer Léa Drucker, Marie Gillain, Kad Merad, Manu Payet, ou Natacha Régnier. Rappelons qu’après le paiement d’une première place au tarif normal, toutes les places suivantes, pendant toute la semaine, sont à 3 €, sauf pour les films en 3D ( soumis à supplément tarifaire).

Pour le choix des films, tous les genres sont représentés :

  • Le poids lourd de la fête du cinéma 2010 sera sans conteste Shrek 4 : il était une fin (sortie le 30 juin), que les fans attendent avec impatience depuis 2007, date du couronnement de l’ogre vert si sympathique au royaume de Fort Fort Lointain.
  • Un autre dessin animé, L’illusionniste de Sylvain Chaumet, séduira les nostalgiques de l’humour de Jacques Tati.
  • Pour ceux qui aiment les films de guerre, Eyes of War de Danis Tanovic, se révèlera bouleversant avec dans le rôle principal Colin Farrell, qui a perdu pour l’occasion 18 kilos.
  • Pour les passionnés de film d’actions, l’adaptation cinématographique des années 80, L’agence tous risques de Joe Carnahan, collectionne une belle brochette d’acteurs, avec notamment Liam Neeson dans le rôle de Hannibal et le beau gosse Bradley Cooper en Fûté.
  • Pour les adeptes de comédie policière, Top Cops de Kevin Smith réchauffera l’inratable recette du duo de flics, avec Bruce Willis et Tracy Morgan.
  • Pour ceux que l’univers carcéral intrigue, Les mains libres de Brigitte Sy et Dog Pound de Kim Chapiron apporteront deux visions parfaitement opposées des prisons françaises et américaines.
  • Pour les plus romantiques, Kiss & Kill de Robert Luketic permettra de passer un agréable moment en compagnie de la douce Katherine Heigl et du toy-boy Ashton Kutcher.
  • Pour ceux qui ont apprécié la montée des marches la plus remarquée au dernier Festival de Cannes, Tournée de Mathieu Amalric est une oeuvre insolite à l’image de ses strip-teaseuses : généreuse, sensuelle et provocante.
  • Pour ceux que la fiction et la génétique interpellent, Splice de Vincenzo Natali est à chaudement recommander. Il aborde pour la première fois le thème pas si absurde du mélange de l’ADN humain et animal et emporte les spectateurs dans un film vraiment prenant.

En plus de ces nouveautés, beaucoup d’autres films déjà à l’affiche seront à revoir pour le plaisir. De quoi passer des heures à grignoter du pop-corn, seul ou entre amis, en oubliant, le temps de quelques films, la réalité du quotidien, pour se laisser happer par la fiction du cinéma.

Related Articles

Close